Les Pronoms Personnels

  • Konbuyu başlatan badem
  • Başlangıç tarihi
B

badem

Guest
LES PRONOMS PERSONNELS

Les pronoms sujets
Les pronoms toniques
Les pronoms compléments d’objet direct
Les pronoms compléments d’objet indirect
Les pronoms compléments « y » et « en »
Les pronoms neutres « le », « en », « y »

LES PRONOMS SUJETS

FORMES : singulier
je
te
il / elle pluriel
nous
vous
ils / elles
Je suis arrivé à Bordeaux vers 21 heures.
Pourriez-vous fermer la fenêtre.

LES PRONOMS TONIQUES

1-FORMES : singulier
moi
toi
lui / elle pluriel
nous
vous
eux / elles

2-EMPLOIS :

1.Ces pronoms renforcent un nom ou un pronom

 Moi, je vais à la plage et toi, qu’est-ce que tu fais ?
 Je ne connais pas M et Mme Leroy mais leurs enfants, eux, je les connais très bien.

2.Ils sont employés avec et, ou, ni

 Les enfants et moi, nous avons passé l’après midi au zoo.
 Ni lui ni elle ne parlent espagnol.

3.Ils sont employés après le présentatif c’est :

 Est-ce que c’est le directeur de la banque ? ― Oui, c’est lui.

4.Ils s’emploient après la préposition. Quand le verbe accepte une préposition comme « à, de, avec, pour, par, etc. » On utilise les pronoms toniques à la place des noms. (personne)
s’occuper de qqn
parler de qqn
s’intéresser de qqn
acheter qqch. pour qqn
se marier avec qqn

 Vous parlez encore de vos enfants ? ― Oui, on parle d’eux.
 Tu t’intéresse à Sophie ? ― Oui, je m’intéresse à elle.
 Laurent est libre ce soir ; je vais sortir avec lui.
 Elle aime beaucoup son grand-père ; elle parle très souvent de lui.
 N’appelez pas les Legrand maintenant ; ils ne sont jamais chez eux avant 21 heures.


LES PRONOMS COMPLEMENTS D’OBJET DIRECT

1-FORMES : singulier
me
te
le / la /l’
en pluriel
nous
vous
les
en

Ils sont placés devant le verbe, à tous les modes (sauf à l’impératif affirmatif), à tous les temps et à toutes les formes.

 Tu aimes la fleur ? ― Oui, je l’aime.
 Ton frère aime les voitures ? ― Non, il ne les aime pas.
 Tu veux du whisky ? ― Non, je n’en veux pas.

2-EMPLOIS :

ME, TE, LE, LA, NOUS, VOUS, LES

1-me, te, nous, vous, représentent des personnes.

 Est-ce que tu m’entends ? ― Non, je ne t’entends pas bien.
 La concierge nous aidera à déménager.

2-le, la, les représentent des personnes ou des choses. Ils remplacent un nom précédé d’un article, un adjectif possessif, un démonstratif.

 Est-ce que tu as vu Sophie récemment ? ― Oui, je l’ai vue samedi.
]la maison.
 Nous vendrons ]cette maison.  Nous la vendrons.
]notre maison.
 Les Dumas, tu les connais depuis dix ans ?
 As-tu reçu le paquet que je t’ai envoyé ? ― Oui, je l’ai reçu hier.
 Avez-vous regardé la télévision hier soir ? ― Oui, on l’a regardée

EN

1-« En » remplace un nom précédé de : ▪ du
▪ de la
▪ des
 Avez-vous du pain ?  ― Oui, j’en ai.
 Avez-vous de la bière ?  ― Oui, j’en ai.
 Avez-vous des allumettes ? ― Oui, j’en ai.
 As-tu des frères et des sœurs ?  ― Non je n’en ai pas.
 J’ai ramassé des pommes et j’en ai donné à mes voisins.

2-« En » remplace un nom précédé de :
un, une, quelques, aucun, autre…
beaucoup, trop, assez, peu, plus, moins, autant…
un kilo de, un paquet, une bouteille, une boite…
deus, dix, cinquante…

UN, UNE

 J’aime beaucoup les mobiles de Calder ; j’en ai un chez moi.
(j’ai un mobile de Calder)
 Avez-vous trouvé une maison à louer ? ― Oui, nous en avons trouvé une.
(Nous avons trouvé une maison à louer.)

!!! À la forme affirmative et à la forme interrogative, il faut répéter un, une. Mais à la forme négative on ne le répète pas.
 Avez-vous un chien) Non, je n’en ai pas.
 Moi, j’ai une voiture ; et vous, en avez-vous une ? ― Non, je n’en ai pas.

EXPRESSIONS DE QUANTITE

 Est-ce que vous avez des plantes vertes chez vous ? ― Oui, j’en ai plusieurs.
 Combien d’enfants ont les Fontaine ? ― Ils en ont deux.
 Mangez-vous des fruits ? ― Non je n’en mange pas beaucoup.
 Est-ce qu’il y a du riz ? ― Oui, j’en ai acheté deux paquets.
 Voici un roman de Jules Verne. Si tu aimes ce livre, j’en ai d’autres à te prêter.
 Avez-vous des photos ? ― Oui, j’en ai pris quelques-unes.
 ― Non, je n’en ai pris ai aucune.

!!! On ne dit pas : « J’en ai quelques » On dit j’en ai quelques-uns.
j’en ai quelques-unes.

EN ou LE, LA LES ?

 J’ai lu un livre.  J’en ai lu un.
 J’ai lu ce livre.  Je l’ai lu.
 J’ai lu des livres.  J’en ai lu.
 J’ai lu ces livres.  Je les ai lus.
 J’ai lu quelques livres.  J’en ai lu quelques-uns.
 J’ai lu tous les romans de ce romancier.  Je les ai tous lus.
 Je n’ai lu aucun livre de ce romancier.  Je n’en ai lu aucun.

3-En s’emploie aussi avec les constructions impersonnelles il y a, il faut, il reste, il manque, etc.

 Il y a eu un orage hier ; il y en avait déjà eu un avant-hier.
 Est-ce qu’il reste encore du lait ? ― Oui, il en reste encore un peu.
 Tous les étudiants ne sont pas là ; il en manque trois.

!!! Remarques générales sur les pronoms compléments d’objet direct.
1-Les pronoms objet direct s’emploient aussi avec « voici » et « voilà » :
 Es-tu prêt à partir ? ― Oui, me voilà !
 Où est la clé de la voiture ? ― La voilà.
 Tu veux une pêche ? ― En voilà une bien mûre.
2-Les participes passés employés avec l’auxiliaire avoir s’accordent avec les pronoms compléments d’objet direct, *excepté-en :
 Je les ai vus.
 Je n’en ai vu.








LES PRONOMS COMPLEMENTS D’OBJET INDIRECT

1-FORMES : singulier
me
te
lui pluriel
nous
vous
leur

2-EMPLOIS :

Ils représentent des personnes. Ils sont compléments d’un verbe suivi de la préposition à. Ils sont placés devant ce verbe, comme les pronoms d’objet direct.
 Ma sœur m’a téléphoné hier soir. (téléphoner à qqn.)
 Notre fille fait ses études à Montpellier ; elle nous manque beaucoup. (manquer à qqn.)
 J’ai écrit à Lucie pour lui souhaiter un bon anniversaire. (souhaiter qqch. à qqn.)
 Les Boisson en dû vendre ce tableau qui leur appartenait depuis longtemps (appartenir à qqn.)

CAS PARTICULIER

Après les verbes être à qqn, penser à qqn, songer à qqn, rêver à qqn, faire attention à qqn, tenir à qqn, etc. et après les verbes pronominaux suivis de préposition à (s’intéresser à, s’attacher à, se joindre à, s’adresser à, etc.) on emploie les pronoms toniques moi, toi, lui, elle, nous, vous, eux, elles en gardant la préposition.

 Ce parapluie est à moi.
 Mme Dubois est la responsable du magasin ; adressez-vous à elle.

Comparez :

 Je parle à Clément  je lui parle.
 Je pense à Clément  je pense à lui.
 Je téléphone à Chloé  je lui téléphone
 Je m’adresse à Chloé je m’adresse à lui.

LES PRONOMS COMPLEMENTS « Y » ET « EN »

EN

Il remplace un nom de chose précédé de la préposition de :
(On utilise le pronom « en » suivi de la préposition « de »

 Depuis combien de temps jouez-vous de la guitare ?
― J’en joue depuis trois ans. (jouer de qqch.)
 Ils ont acheté un nouvel appartement et ils en sont très contents (être content de qqch.)
 Ce livre est très ennuyeux ; je n’en ai lu que la moitié. (la moitié de ce livre)
 À quelle heure sortez-vous du bureau ? ― j’en sors en 1730. (sortir de)

─ faire du football
─ faire de la gymnastique
─ s’occuper de qqch.
─ parler de qqch.

!!! ATTENTION
« En » ne peut pas remplacer de + nom de personne.
Comparez :
 Il parle souvent de ses amis İtaliens.
(personne)
Ils parlent souvent d’eux.

 Ils parlent beaucoup de ses affaires.
(chose)
Il en parle beaucoup.

!!! le pronom « en » remplace les partitifs du, de, de la, de l’, des + noms.
 Tu veux du whisky ? ― Non, je n’en veux pas.
(article partitif)
!!!!!!!!!!!!!
aimer qqch.  Tu aimes le whisky ? ― Oui, je l’aime.
pas tu aimes du whisky ?
préférer qqch  Tu préfères le whisky ? ― Oui, je le préfère
pas tu préfères du whisky ?
choisir qqch.  tu choisis le whisky ? ― Oui, je le choisis.
pas tu choisis du whisky ?

Y

Emplois :

a-Il remplace un nom de chose précédé de la préposition à
à + chose
assister à + nom (chose)
participer à + nom (chose)
jouer à + nom (chose)
croire à + nom (chose)
s’intéresser à + nom (chose)
réfléchir à + nom (chose)

 Avez-vous participé à la conférence d’hier ? ― Oui, j’y ai participé. (participer à…)
 Tu joues aux cartes ? ― Non, je n’y joue pas (jouer à…)
 Ce problème, je n’y ai pas encore réfléchi. (réfléchir à…)

b-Il remplace un complément de lieu introduit par à, dans, en, sur, sous, etc.

 Depuis combien de temps êtes-vous à Paris ? ― J’y suis depuis longtemps.
comp.de lieu
 Quand êtes-vous invités chez les Delcours ? ― On y est invités demain soir.
 Depuis combien de temps travaillez-vous dans cette entreprise ? ― J’y travaille depuis six mois.

!!! Attention
On n’emploie pas y devant le futur et le conditionnel présent du verbe aller (euphonie)
 Est-ce que tu iras à la bibliothèque ? Oui, j’irai sûrement.




LES PRONOMS NEUTRES « LE », « EN », « Y »

LE

1-Il remplace un adjectif, un adjectif, un participe passé ou un nom attribut (masculin, féminin, singulier, pluriel)

 Éric est bon en mathématiques mais il l’est moins en physique (l’=bon)
 Les ouvres de cet auteur viennent d’être traduites ; elles ne l’avaient jamais été auparavant (l’=traduites)
 Elle n’est pas encore médecin, mais elle le sera quand elle aura soutenu sa thèse. (le=médecin)

2-Il remplace une préposition complément d’objet direct.

 Le prix de l’essence va augmenter. Je l’ai lu dans le journal. (l’=que le prix de l’essence va augmenter.)
 Pourriez-vous venir dîner samedi ? Dites-le-nous le plus vite possible ! (le= si vous pouvez venir.)
 À quelle heure arrive le train ? ― Je vais le demander au contrôleur. (le=à quelle heure arrive le train.)

EN

Il remplace un groupe de mots ou préposition complément d’un verbe ou d’un adjectif suivis de la préposition de.

 Mon mari veut visiter Istanbul, mois aussi, j’en ai très envie. (en=de visiter Istanbul)
 Êtes-vous sûr de ce que vous dites ? ― Oui, j’en suis absolument sûr. (en=ce que je dis)

EMPLOIS PARTICULIERS DE « EN » ET « LE »

1-Avec certains verbes et adjectif comme :
être content, sûr, étonné… + que

s’apercevoir + que
se souvenir + que
avoir envie + que
avoir besoin + que
etc.

la préposition complétive est remplace par en

 Je suis sûr que j’ai déjà rencontré cette personne. J’en suis sûr.
 Je me suis aperçu que j’avais oublié de signer le chèque. Je m’en suis aperçu

2-Dans les constructions verbales du type :

demander, dire  à qqn de faire qqch.
permettre, promettre  à qqn de faire qqch.
conseiller, défendre  à qqn de faire qqch.
interdire, reprocher  à qqn de faire qqch.
proposer, etc.  à qqn de faire qqch.
la construction infinitive est remplacée par le
 Elle a demandé aux enfants de ranger leur affaires. Elle le leur a demandé.
 J’ai promis à George de lui téléphoner dès mon arrivée. Je le lui ai promis.
 Dites à Vincent d’arriver de bonne heure. Dites-le-lui.



Y

Il remplace un groupe de mos ou un préposition introduite par le préposition à.
 Je voulais partir en vacances ce mois-ci, mais j’y ai renoncé
(y=à partir en vacances)
 L’équipe de football de la ville a gagné le match. Personne n’y attendait.
(y=à ce qu’elle gagne le match.)
 Il faut que vous vous inscriviez avant le 15 juin, pensez-y !
(y=à vous inscrire)

***OMISSION DES PRONOMS NEUTRES « LE », « EN », « Y »

Avec certains verbes suivis d’un infinitif, accepter, essayer, continuer, oser, commencer, apprendre, finir, refuser, oublier, réussir, savoir, pouvoir, etc. on omet le pronom neutre.

1-l’infinitif n’a pas de complément :

 Est-ce que tu sais conduire ? ― Oui, je sais conduire.
― Oui, je sais.
 As-tu fini de déjeuner ? ― Oui, j’ai fini de déjeuner.
― Oui, j’ai fini.
 À quel âge l’enfant a-t-il commencé à marcher ? ― Il a commencé à marcher à un an.
― Il a commencé à un an.
 Est-ce qu’il osera entrer ? ― Non, il n’osera pas entrer.
― Non, il n’osera pas.

2-l’infinitif a un complément :

 Il a oublié de faire renouveler son passeport.
Il a oublié de le faire renouveler (le=son passeport)
Il a oublié.
 Il a appris à jouer au bridge.
Il a appris à y jouer. (y=au bridge)
Il a appris.

Cas particulier :

Les verbes aimer, vouloir et espérer sont suivis de l’infinitif au renfoncés par l’adverbe bien.

 Est-ce que tu aimes voyager ? ― Oui, j’aime voyager. ― Oui, j’aime bien.

NE DITES PAS DITES
Je connais cette ville. J’y ai visité.
Est-ce que tu viens de Suède ?
― Oui, j’y viens
Est-elle italienne ? ― Oui, elle est.
Il n’y en a rien.
Je suis y allé.
Donne-moi-en. Je l’ai visitée

― Oui, j’en viens
― Oui, elle l’est.
Il n’y a rien. / Il n’y en a aucun.
J’y suis allé.
Donne-m’en.






L’ORDRE DES PRONOMS
1 2 3 4 5
SUJET + ME
TE
NOUS
VOUS LE
LA
LES LUI
LEUR Y EN

1-Y et en ne s’emploient jamais ensemble, sauf il y en a.

 J’ai mis des fleurs dans un vase.
J’y mis des fleurs.
J’en mis dans un vase.
(et non : j’y en mis ai mis.)

2-Les pronoms des colonnes 1 et 3, 3 et 4 ne peuvent pas être employés ensemble.

 On m’a présenté au directeur.
On m’a présenté à lui.
(et non : on me lui présenté.)
 J’ai téléphoné à mes parents à Rome.
Je leur ai téléphoné à Rome.
(et non : je leur y ai téléphoné
 
Üst